top of page
  • Ecole du Phare

"Entre Ciel et Terre", Samedi 1er juin 2024, à 17h à l'Abbaye de Royaumont.


Le 10 décembre 1997, Julia « Butterfly » Hill, jeune militante écologiste américaine, est montée dans un séquoia géant, vieux de mille ans, pour le sauver des tronçonneuses, et n’en est descendue que trois hivers plus tard. Tandis que son corps et son esprit se transformaient au contact du végétal et de ce mode de vie prodigieux, la compagnie forestière poursuivait son œuvre d’abattage des derniers représentants de la grande forêt primaire.





En consacrant à cette aventure, à l’engagement et à l’espoir humains, un spectacle picaresque et vibrant, l’ensemble Oneiroï s’incline devant les arbres, ces vivants étranges et familiers, ces grands aînés dont l’histoire est si intimement liée à la nôtre, que nous aimons, ignorons, divinisons, honorons, craignons, détruisons… Leur caractère vital pour notre espèce apparaît dans une lumière particulièrement crue depuis quelques décennies.


Maud Haering, Miguel Henry, Valentine Lorentz et Léna Rondé ont choisi de raconter l’histoire de Julia Hill en musique et en magie, parce que la première déploie son langage au-delà de l’humain et que la seconde change notre regard.


La présence d’instruments aussi singuliers que la viole de gambe, le cistre et le théorbe et de multiples références au répertoire des XVII et XVIII° siècles anglais entraînent le spectateur dans un imaginaire à la fois ancien et contemporain qui fait écho aux voyages des arbres à travers le temps, au fil des saisons et des siècles.


L’ensemble Oneiroï dévoile ici pour la première fois un spectacle original et exaltant, à la mesure des géants qui se dressent entre terre et ciel.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page